Dark?
Hazurewaku no "Joutai Ijou Skill" de Saikyou ni Natta Ore ga Subete wo Juurin suru made
Bookmark
Suivi par 7 lecteurs et lectrices
Statut En cours
Type Manga
Année de publication 2018
Maison d'édition OVERLAP
Posté par
Posté le
Mis à jour le

Hazurewaku no "Joutai Ijou Skill" de Saikyou ni Natta Ore ga Subete wo Juurin suru made

Hazurewaku no "Jōtai Ijou Skill" de Saikyō ni Natta Ore ga Subete wo Jūrin suru made

Synopsis Hazurewaku no "Joutai Ijou Skill" de Saikyou ni Natta Ore ga Subete wo Juurin suru made

Vous êtes en train de lire le Manga Hazurewaku no "Joutai Ijou Skill" de Saikyou ni Natta Ore ga Subete wo Juurin suru made en scan, l'un des Manga les plus populaires des genres Action, Ecchi, Fantasy déssiné par sur VF Scan, un site manga au top offrant une lecture en ligne de scan manga gratuitement. Hazurewaku no "Joutai Ijou Skill" de Saikyou ni Natta Ore ga Subete wo Juurin suru made a l'intégralité des chapitres déjà sortis traduits en vf, va et la traduction d'autres chapitres est en cours. Profitons en.
Si vous voulez avoir des mises à jours des derniers chapitres, merci d'ajouter Hazurewaku no "Joutai Ijou Skill" de Saikyou ni Natta Ore ga Subete wo Juurin suru made aux favoris via le bouton Bookmark.

Ce que j’ai eu, c’est le désespoir et le pouvoir qui mène a la puissance.

Les élèves d’une classe ont tous été convoqués dans un autre monde en tant que héros. Dès lors, ils ont reçu une classe, soit S soit A a D. Mais une seule personne a acquit le rang E, le rang le plus faible, Mimoru Touka. En outre, les compétences acquises à ce niveau sont appelées les « Cadres Perdus « . Ce sont des aptitudes aux conditions anormales.

En vue d’une bataille contre des démons, la déesse Vishys abandonne le plus faible, ne lui laissant presque aucune chance de survie, une seule élève protestant contre cela. Tout en continuant d’utiliser leurs compétences pour repousser les monstres, une seule et unique amère pensée est présente dans l’esprit de Touka.

« S’ils sont toujours en vie après cela, qu’ils se préparent… « 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *